Protéger sa maison contre le vol : ce qu’il faut mettre en place

Près de 250 000 cambriolages ont lieu chaque année en France, soit un vol toutes les deux minutes. Devant ces chiffres alarmants, il devient indispensable de renforcer les dispositifs de sécurité autour de la maison, surtout en cas de longues absences. Voici quelques solutions à mettre en place.

Les alarmes : des incontournables

L’alarme sans fil pour la maison représente le dispositif le plus connu et le plus utilisé pour sécuriser un logement. Elle est formée de quatre composants à savoir les capteurs qui détectent les évènements, les avertisseurs comme les sirènes, la console dédiée aux paramétrages et à l’activation et enfin la centrale qui pilote l’ensemble. Avec ou sans fil, une alarme peut être purement autonome ou associée à une centrale de télésurveillance qui est très efficace puisqu’elle est dotée d’une vidéosurveillance gérée par des agents spécialisés. Après un déclenchement, la centrale s’assure que ce n’est pas une fausse alerte. En cas d’intrusion, elle contacte des policiers ou des agents qui viendront sur place.

Des dispositifs technologiques à installer dans la maison

Dans l’optique de tranquilliser les gens quant à la sécurité de leur maison, les fabricants ont développé de plus en plus de dispositifs qui troublent les cambrioleurs et garantissent une protection accrue du logement. Parmi ces solutions figurent les simulateurs de présence. On sait qu’une maison a plus de chance d’être cambriolée lorsqu’elle est vide. Grâce à ce dispositif, il est possible de faire croire que les occupants sont toujours là. Le simulateur est programmable à l’avance pour activer les éclairages à des heures précises et peut aussi être piloté via un smartphone. Autre possibilité : les éclairages avec détecteur de présence qui s’allument dès que des gens tentent de pénétrer dans la propriété. Sinon, dans le commerce, on peut également trouver des alarmes factices, des autocollants de télésurveillance ou des caméras factices qui ont plus un rôle dissuasif.

Renforcer les serrures

Les cambrioleurs passent par la porte ou les fenêtres pour pénétrer dans la maison. Selon les études, il leur suffit de moins d’une minute pour qu’un voleur déjoue une serrure classique. D’où l’importance de la renforcer. Ceux qui n’ont pas la possibilité d’installer une porte blindée qui – soit dit en passant – coûte relativement chère, peuvent opter pour l’installation de serrure multipoint certifiée A2P qui assure une solidité à toute épreuve, testée et approuvée. Les portes peuvent également être dotées de cornière antieffraction qui ne peut pas être arrachée par un pied-de-biche. Les volets quant à eux pourront être renforcés grâce à des barres de sécurité 4 points.

Opter pour le home-sitting

Comme il est désormais admis que les maisons vides sont davantage la cible des cambrioleurs, il vaut mieux toujours assurer la présence d’occupants. Ceux qui doivent s’absenter durant un long moment et qui ne veulent pas laisser leur logement à la merci des voleurs peuvent alors opter pour le home sitting. Un home-sitter de confiance viendra occuper les lieux le temps de l’absence des propriétaires. Avec ce service collaboratif, tout le monde est gagnant : le home sitter vit à titre gracieux dans la maison et les propriétaires bénéficient d’une surveillance de leur habitat.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*