Vous avez des difficultés à rembourser vos emprunts ?

Licenciement technique, baisse de vos sources de revenus, maladie invalidante… Nombreuses sont les raisons qui peuvent être à l’origine de votre impossibilité à ne plus honorer vos crédits. Que faire face à cette situation ?

Recourir à son assurance emprunteur

L’heure n’est pas à la panique ! Il existe en effet de nombreuses solutions pour solutionner vos problèmes d’insolvabilité. Vous pourrez par exemple vous tourner vers le rachat de crédit. Tous les détails de cette opération sont sur L’édito du Crédit. Vous ne voulez y recourir qu’en dernier recours ? C’est là qu’interviendra votre assurance emprunteur. Il est vrai que cette couverture n’est pas obligatoire.

Toutefois, la majorité des banques l’exige pour pallier justement à ce genre de situation. Sans plus attendre, sortez votre contrat et informez-vous sur les cas qui sont couverts par cette assurance. Mais d’ores et déjà, sachez que vous pouvez y faire appel si vous êtes dans l’incapacité temporaire, partielle ou totale à travailler. Les personnes qui ont perdu leurs emplois sont aussi concernées.

Prolonger son délai de paiement

Il en est de même également de l’invalidité ou de la Perte totale ou irréversible d’autonomie ou PTIA. Enfin, assurance emprunteur est également valable en cas de décès de l’emprunteur. Vous n’avez malheureusement pas souscrit cette garantie ? Dans ce cas de figure, vous pouvez demander un prolongement de votre délai de remboursement auprès de votre gestionnaire de compte.

Ici, c’est synonyme d’une baisse de vos mensualités. Le report ne peut cependant pas excéder les deux ans. Adressez-leur le plus rapidement possible vos requêtes via une lettre recommandée avec accusée de réception. Attention, votre établissement bancaire est tout en droit de vous refuser, sans aucun justificatif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*