Terminal de paiement électronique : comment faire le bon choix

Le paiement par carte bancaire est de plus en plus privilégié, même pour les plus petits montants. Facile, pratique, rapide, le paiement par carte est aussi plus sécurisé et évite de manipuler trop d’espèces ou des chèques. Si vous êtes un commerçant et que vous devez vous équiper d’un terminal de paiement électronique (TPE), il est important de lister vos besoins pour savoir quel type d’appareil sera le plus adapté. En effet, il existe plusieurs sortes de TPE et il convient donc de choisir l’équipement qui vous aidera à être plus performant.

Qu’est ce qu’un TPE ?

Pour pouvoir utiliser un terminal de paiement électronique, le commerçant devra au préalable le paramétrer (une carte de domiciliation bancaire est nécessaire). Bien que celui-ci ne soit pas systématiquement installé sur une caisse enregistreuse, il devient indispensable pour la plupart des commerces. Le TPE est une sorte de boîtier électronique capable de lire les informations d’une carte bancaire afin de débiter le compte du porteur de carte et enregistrer la transaction pour créditer le compte du commerçant.

Comment fonctionne un terminal de paiement ?

Comment se passe la transaction sur un terminal de paiement électronique :

  • Au moment de la lecture de la carte, le TPE se connecte au serveur bancaire (cette connexion peut être faite via une ligne téléphonique classique analogique, une ligne ADSL ou le réseau GPRS).
  • La connexion au serveur permet d’effectuer certaines vérifications (plafond de paiement de la carte, fonds suffisants…)
  • Une fois les étapes de vérifications effectuées, la transaction est validée et mémorisée dans le TPE
  • À la fin de la journée, le commerçant procède à la télécollecte, afin de transférer l’argent sur le compte de l’entreprise.

La connexion de l’appareil peut être faite :

  • Par ligne téléphonique : ce type de connexion est adapté aux commerces qui n’utilisent pas souvent le TPE, car la connexion n’est pas incluse dans les forfaits téléphoniques, ce qui peut entraîner des coûts assez élevés.
  • Par ADSL : le temps de connexion est rapide, et vous n’aurez aucun risque de surcoût d’appel.
  • Par réseau mobile GPRS

Les modèles de terminaux de paiement disponibles

En fonction du type d’activité, le TPE se décline en 3 principaux modèles :

  • Fixes (branchés sur secteur, ils restent à proximité de la caisse, chez les coiffeurs, les fleuristes…),
  • Portables (pour les restaurants ou les stations-service par exemple)
  • Mobiles ou nomades (ils se connectent sur des réseaux mobiles et sont utilisés de façon ponctuelle lors d’une foire ou d’un salon ou encore par les commerces itinérants, de type foodtruck).

Combien coûte un TPE ?

Le prix d’un terminal de paiement électronique dépend de plusieurs facteurs : le modèle, le type de connexion, les fonctionnalités. Il est possible d’acheter un TPE neuf ou d’occasion auprès d’un spécialiste monétique, ou de le louer auprès d’une institution bancaire. Toutefois, la location nécessite un contrat et peut être une solution plus coûteuse, surtout pour une longue durée. Il est donc préférable de choisir la location pour des besoins ponctuels ou à court terme. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour choisir votre terminal de paiement électronique afin de connaître la formule la plus adaptée à vos besoins.