STIO propose un service de transport à l’international

Service transport international

Si le transport routier occupe une part importante dans le cheminement des marchandises, produits et matériel, les transports maritimes et aériens sont importants pour l’import-export. Ce transport international représente plus de 25 % du trafic des marchandises avec notamment 27 % en transport routier et 39 % en transport fluvial. Et ce sont 72 % des flux qui le sont par le transport maritime. Chaque type de transport a ses avantages et inconvénients, mais ils sont à ce jour tous indispensables dans le cadre du développement des entreprises à l’international. Les transports routiers et maritimes sont les moins coûteux, à l’inverse par exemple du transport aérien. Par contre, l’avantage du transport aérien est la réduction des délais.

Les transitaires

Dans le cadre de ces opérations de transport, il est nécessaire de faire appel à un service de transport international pour prendre en charge vos marchandises, avec le plus grand soin et surtout dans le respect de la législation. A chaque type de transport, il existe des procédures définies et obligatoires qui permettent d’identifier qui expédie, les produits concernés par le biais notamment d’un contrat de transport comme pour le fret aérien. Il est nécessaire également de procéder aux opérations de dédouanement.

Le commerce maritime, qui est le plus utilisé au monde, est un transport peu onéreux, où le commissionnaire assure les opérations et formalités de transport. La société STIO, transitaire maritime et aérien, met son savoir-faire au service des entreprises qui souhaitent travailler à l’international, et ce, dans le milieu de l’industrie et de l’emballage.

Le transport et les énergies alternatives

Comme dans d’autres nombreux domaines, la transition écologique est la préoccupation de tous les acteurs concernés par le fret international et notamment pour le transport routier. Les professionnels de ce secteur sont largement concernés par les Directives Européennes dans le domaine. Les constructeurs automobiles sont largement impliqués dans cette démarche afin de mettre au point notamment des carburants moins polluants.

A ce titre, l’union TLF (Transport et Logistique de France) a travaillé en 2016 avec le gouvernement pour l’élaboration d’une charte pour le développement de carburants alternatifs.

Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.stio-group.com/transitaire-maritime-aerien-import-export/