SCPI en démembrement familiale une solution

Commentaires fermés sur SCPI en démembrement familiale une solution Ecrit le 15 octobre 2012
Dossier : Flux de news Economie

Se constituer un patrimoine permet d’anticiper nos futurs besoins, de préparer son avenir, mais aussi et surtout celui de nos proches, de notre famille.
Pour se constituer un patrimoine en bon père de famille, il faut commencer par choisir un placement rentable et sécurisé, comme par exemple une SCPI (société civile de placement immobilier). Avec un rendement moyen de 5% net, cet investissement dans l’immobilier locatif permet de bénéficier d’avantages fiscaux, de générer des revenus complémentaires intéressants et vous décharge de toute gestion puisque la location et l’entretien sont entre les mains professionnelles du gestionnaire.
Pour faire d’un placement en SCPI un investissement plus adapté et avantageux pour sa famille, de plus en plus de personnes investissent en démembrement (scpi). Le principe est assez simple, cela consiste à diviser la propriété en 2 parties : l’usufruit qui donne le droit de l’utiliser le bien, et la nue-propriété qui permet de disposer du bien.
Autrement dit, le nu-propriétaire dispose des parts de SCPI mais n’en perçoit pas les revenus pendant la durée du démembrement, à ce terme il récupère l’usufruit et devient pleinement propriétaire. L’usufruitier dispose du bien, il perçoit donc les revenus des loyers versés par la SPCI.
Chacune des parties y trouvent différents avantages, suivant son profil d’investisseur (économie d’impôt, effet de levier…). L’investissement en part de SCPI en démembrement est encore plus intéressant lorsqu’il est fait dans un cadre familiale car cela facilite souvent la gestion et la transmission du patrimoine des parents.
Souvent, les parents achètent l’usufruit des parts de SCPI, ce qui leur permet de se constituer des revenus complémentaires et de préparer leur retraite, et les enfants achètent la nue-propriété, ils se constituent un patrimoine sans avoir à payer d’impôt supplémentaire.
Cette simple opération permet un transfert de l’usufruit en franchise de droit de succession car il s’éteint au décès de l’usufruitier ; de ce fait, les enfants deviennent plein propriétaire des parts de SCPI au décès des parents.
Qu’il s’agisse d’acheter des parts en démembrement familiale ou de faire don de la nue-propriété ou de l’usufruit de part de SCPI à ses enfants, ce type de placement est aujourd’hui une solution appréciée pour faciliter la transmission de son patrimoine ainsi que sa gestion.
Se constituer un patrimoine est très intéressant, cependant ce dernier doit correspondre à votre profil ainsi qu’à vos attentes. Pour vous orienter, vous renseigner et vous conseiller dans votre investissement en SCPI, la famille des 8 est à votre disposition sur scpi-8.com et ehpad.com.

ad