Mode d’emploi pour bien choisir son monte escalier

1 Commentaire » Ecrit le 3 mai 2013
Dossier : Flux de news Economie
Mode d’emploi pour bien choisir son monte escalier

La perte de mobilité peut être une situation éprouvante, à n’importe quel moment de la vie…Se casser une jambe au ski, se briser les talons alors qu’on est monté sur une échelle pour bricoler, avoir des problèmes de hanches ou tout simplement avoir du mal à monter des escaliers du fait de l’âge ou d’un handicap permanent. Dans ce cas, ne plus pouvoir accéder à l’étage de son domicile peut être particulièrement frustrant, mais des solutions existent : il est notamment possible d’équiper sa maison d’un monte escalier. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre monte-escalier électrique.

Quel est le type d’escalier à équiper ?

  • L’escalier est droit, c’est à dire que les marches sont de hauteur identique, il n’y a ni virage ni palier. Le critère premier est la largeur : 70 cm minimum pour permettre l’aménagement.
  • L’ escalier est tournant, c’est à dire qu’il y a un ou plusieurs virages avec ou sans différences d’inclinaisons. Le monte escalier électrique va tout simplement suivre les courbes de l’escalier, son installation est tellement souple qu’il peut être côté rampe ou côté mur.
  • Le monte escalier est destiné à l’extérieur, il est alors adapté aux intempéries et il dispose d’une housse de protection.

monte escalier electrique

Comment va t’il s’intégrer dans la maison ?

Le monte escalier va se fondre dans le décor grâce aux nombreuses matières et couleurs proposées.

Quel est l’encombrement ?

De faible encombrement, le fauteuil peut se replier et laisser la place aux autres occupants de la maison tout en se faisant discret.

Quel sera le prix du monte escalier ?

Le tarif varie selon le type d’escalier, selon la matière choisie et selon la performance de l’équipement retenu. Afin d’éviter les mauvaises surprises, mieux vaut donc demander un devis détaillé et personnalisé à un fabricant.

Quel est le délai d’installation ?

La durée d’installation est courte car le monte escalier se déplace sur un rail qui est fixé sur les marches. Entre 1/2 journée et 3 jours sont nécessaires selon la configuration de l’escalier. Il faut toujours faire appel à un professionnel agrée, c’est un gage de sécurité et de respect des normes.

Quel entretien et quelle garantie ?

L’entretien d’un monte escalier électrique est assez facile, les fabricants proposent des contrats de 1 à 5 ans avec une visite d’entretien annuelle. La garantie des pièces est généralement de 2 ans. Attention, tous les fabricants ne proposent pas le même niveau de garantie. Le meilleur niveau : une garantie pièces, main d’œuvre et déplacement.

Le choix d’un monte escalier électrique n’est pas à faire à la légère. Il doit respecter des critères de sécurité et s’adapter parfaitement à la configuration de l’escalier. Il faut toujours d’adresser à un professionnel pour l’achat, l’installation et l’entretien.

1 Commentaire : “Mode d’emploi pour bien choisir son monte escalier”

Avec les crédits d’impôt proposés par l’état pour l’installation de ce type d’aménagement, les personnes concernées par les monte-escaliers n’y regarde plus à deux fois comme par le passé. Les monte-escaliers sont en effet devenus relativement abordables, il n’y a plus de raison de se priver !


ad