Les reformes retraite en 2013

Commentaires fermés sur Les reformes retraite en 2013 Ecrit le 15 décembre 2012
Dossier : Flux de news Economie
Les reformes retraite en 2013

Un des points névralgiques du mandat du nouveau gouvernement concerne la retraite. Les premiers effets des actions de celui-ci devraient se faire sentir à l’horizon 2013/2014, ce, par le biais de dispositifs qui devraient être érigés durant l’année prochaine.

Le premier point de changement pourrait même être utile à quelques-uns dès la fin 2012. Marisol Touraine revient effectivement sur la réforme de la retraite (voir) que le gouvernement Sarkozy avait promulguée. Le nouvel âge légal de départ avait été fixé à 62 ans avec cette réforme. Mais les dirigeants actuels de l’état veulent mettre en place un dispositif permettant un départ anticipé pour 110 000 personnes en 2013. Ces citoyens « profiteraient » de ce système, car ils ont débuté leur « carrière » lorsqu’ils avaient 18 ou 19 printemps.

Réforme Ayrault

Une autre réforme du gouvernement Ayrault serait de créer une nouvelle taxe de solidarité sur les retraites imposables. Appliquée dès le 1er avril 2013, elle ne serait que de 0,3%, et ne concernerait que la moitié des retraités. Cette taxe serait mise en place afin d’aider le financement de la dépendance des personnes âgées et de les aider à supporter le coût que cette perte d’autonomie engendre.

Mais cela ne s’arrête pas là, un prélèvement plus important des pensions de retraite dans le but de diminuer le déficit accumulé par la sécurité sociale serait aussi à l’étude. Cela dans l’optique de récolter 1,2 milliard d’euros, 0,15% des retraites seront ponctionnés.

On peut le voir, malgré un accès à la retraite qui serait avancé pour certains, les perspectives ne sont pas bonnes pour les retraités avec de nouvelles « charges » qui s’annoncent.

C’est pourquoi, il pourrait être intéressant de posséder un revenu complémentaire. Investir en résidence senior peut être une bonne idée à ce niveau. En effet, ces résidences permettent de profiter de profiter de loyers réguliers dont le versement est assuré par un gestionnaire gérant de nombreuses résidences, et non un locataire seul, garantissant ainsi le versement d’une rente. Une rente qui est non seulement importante, mais qui permet de bénéficier grâce au statut de Loueur Meublé Non Professionnel d’une réduction d’impôts.
Et avec un grand avantage : aucune gestion ! Ce qui reste un luxe fort appréciable.

Il existe bien évidemment d’autres moyens de préparer sa retraite, et de faire face aux futures réformes que met en place le gouvernement, mais celui-ci reste à n’en pas douter l’un des plus efficaces.

ad