Les plus importants à savoir sur l’isolation des combles

Le comble est un ensemble constitué par la charpente et la couverture. Il désigne donc l’espace situé sous la toiture. Il peut être soit aménagé, soit perdu. Pour conserver la chaleur dans la maison, il est impératif d’isoler cet espace soit sous la toiture soit par l’extérieur. Pour cette dernière méthode, on devrait en premier lieu poser les isolants sur le toit avant d’installer les tuiles ou les ardoises. On a aussi l’isolation de toiture par l’intérieur ou plus précisément l’isolation des combles.

En quoi consiste l’isolation des combles ?

L’isolation des combles  est un procédé qu’il est impératif d’effectuer que ce soit dans une construction neuve ou en rénovation. Et lors de l’aménagement des combles disposés, il est important de prévoir une petite ouverture dans le toit pour faire entrer la lumière du jour. En ce qui concerne les types d’isolation, c’est surtout les éléments de la charpente qui vont les déterminer. Si on choisit par exemple l’isolation sous toiture ou par l’intérieur, on peut opter entre diverses manières à savoir les laines minérales ou végétales ou les isolants multicouches. Ces derniers ont la qualité de s’adapter à tous les genres de supports. Pour poser ces isolants, il faudrait recourir aux services des professionnels. Pour faire le bon choix, il est conseillé de demander des devis auprès de plusieurs spécialistes.

L’importance d’une isolation de comble perdu ou comble non aménagé

Un comble perdu est considéré comme la surface non habitable entre la charpente et la toiture. C’est un volume qui ne peut pas être habité à cause de sa hauteur très petite. Pour garantir un confort optimal dans toutes les pièces de la maison pendant toutes les saisons et faire des économies d’énergie, il est indispensable d’isoler cet espace. Il est aussi bénéfique d’isoler les combles perdus que ce soit dans le cadre d’une construction ou de travaux de rénovation pour conserver la chaleur de la maison. C’est d’ailleurs une étape indispensable ayant pour avantage de rendre plus performant les systèmes de chauffage. C’est une opération qui permet aussi d’obtenir une excellente étanchéité des bâtiments. De plus, on peut également profiter d’un bon fonctionnement des appareils de ventilation.

En ce qui concerne les combles perdus non aménageables, il est conseillé d’opter pour la technique d’isolation par laine à dérouler. On peut utiliser la laine minérale, végétale et animale, cela dépend de la préférence de l’usager.

Les atouts d’isoler les combles aménagés

Pour isoler les combles aménagés, on peut choisir entre diverses techniques. Les plus courants sont l’isolation par la laine à dérouler ou l’isolation par soufflage. La première méthode permet de conserver la chaleur de l’habitation et d’équilibrer la condition thermique de la maison en été. Pour effectuer ce procédé, il faudrait poser des panneaux d’isolants entre la cloison et la toiture.

L’isolation des combles apporte de nombreux avantages dont le principal est la solution thermique. C’est une action qui permet à la chaleur de rester à l’intérieur de la maison. Ensuite, on peut réaliser des économies de chauffage, car la maison sera protégée contre le froid et il conservera la chaleur dans chacune des pièces. Par ailleurs, l’isolation des combles serait également une solution acoustique. Avec ce système, on obtient une absorption acoustique optimale, ce qui apportera un plus grand confort au quotidien. Et enfin, le plus important c’est qu’on peut réaliser des économies de chauffage et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le choix des isolants pour les combles

Sur le marché des isolants, il en existe différentes sortes qui peuvent s’adapter à tous les types de toiture. On peut citer entre autres la laine de roche et la laine de verre qui sont des excellents isolants thermiques et acoustiques. Celles-ci sont très performantes, économiques et faciles à poser. La laine de verre est la plus appréciée par les ménages français. Ensuite, il existe le polyuréthane ou le polystyrène. Ce sont des isolants ayant la capacité d’être insensibles à l’eau. Enfin, on peut également avoir le choix entre les laines végétales et animales. Ce sont des isolants naturels. On y trouve le chanvre, le bois, la cellulose le coton, le textile, la plume, la laine de mouton…

Par ailleurs, pour isoler les combles, les matériaux sont très variés. Il faudrait donc bien le choisir. On peut opter par exemple pour les matériaux synthétiques. Ces derniers sont constitués des polystyrènes expansé et extrudé, polyuréthane, polyester. Ils sont en général les plus efficaces pour l’isolation. On a aussi les isolants minéraux sont la perlite, vermiculite, argile expansée, verre cellulaire. Ils sont plus rarement utilisés. Les fibres minérales végétales ou animales concernent les laines de roches, les laines de verre sont très répandues en ce moment dans les constructions neuve et moderne. Il existe aussi les laines de bois, lin, mouton, chanvre… Les matériaux renouvelables peuvent être la cellulose, liège peuvent être utilisé pour rendre ses combles plus étanche. Cependant, ces isolants sont utilisés pour une isolation aménagée. Les isolants minces réfléchissants composés de deux films réflecteurs réfléchissant le rayonnement thermique.

Qu’apporte-t-on à une maison avec un comble isolé ?

Isoler les combles apporte de multiples avantages pour la maison. En effet, c’est une opération qui permet d’obtenir du confort, de l’efficacité en matière d’énergie et de la sécurité. Les potentialités d’une isolation des combles sont d’une part la réduction de la consommation énergétique. En ce moment, le prix de l’énergie ne cesse d’accroître. L’isolation thermique pourrait donc être une solution à long terme pour faire des économies de l’énergie. On bénéficie également d’une isolation sonore.

Les isolants pour intérieur peuvent contribuer à une isolation thermique, mais en même temps à l’absorption du son qui vient de l’extérieur. En outre, un comble isolé perdu ou aménagé offre une résistance et une performance contre les aléas. Une isolation performante supprime les risques de condensation qui est souvent responsable de la dégradation prématurée du bâtiment. En effet, une maison isolée est plus résistante et bénéficie en même temps d’une performance thermique. Pour réaliser les travaux, il est possible d’obtenir des aides venant de l’État.