La barrière piscine

La législation française est très claire là-dessus. L’absence ou l’inexistence de systèmes de protection autour des piscines en béton est punissable de quarante-cinq mille euros d’amendes. Et si vous optiez pour une barrière ?

Les impératifs de sécurité

Dans le cas où votre piscine n’est pas encore équipée d’un système de sécurité, c’est le moment ou jamais de vous mettre en conformité avec la loi française. Qui plus est, en prenant cette disposition vous réduisez efficacement les risques de noyades des enfants ou des animaux domestiques. Ainsi, si votre choix s’est porté vers les alarmes, cet article publié sur www.extrême-piscine.fr vous sera très utile.

L’on vous a conseillé les barrières ? Il est important de souligner que la clôture devra remplir certaines conditions. À titre d’exemple sa hauteur sera de minimum de cent dix centimètres. L’objectif est ici d’empêcher l’accès du bassin à des enfants de moins de 5 ans. En outre, son portillon devra être également équipé d’un verrou ou d’une serrure.

Ses avantages et des inconvénients

Sinon, parmi les autres impératifs, une barrière se posera de préférence à un mètre des bords de la piscine. Voici un système qui présente de nombreux avantages. En effet, une fois que la clôture est installée, sa fermeture et son ouverture sont simples, ainsi que pratiques. Ce qui rappelons n’est pas le cas de la bâche.

D’autre part, si sélectionnée avec goût, la barrière peut aussi participer à la décoration de votre espace extérieur. Sans oublier son coût qui reste tout de même abordable en comparaison des alarmes. Son seul inconvénient est sa mise en place. En effet, en respect des normes de sécurité, cette dernière doit-être confiée à un professionnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*