La garde partagée une arme anti crise

Commentaires fermés sur La garde partagée une arme anti crise Ecrit le 21 août 2012
Dossier : Flux de news Société
La garde partagée une arme anti crise

Le principe de la garde partagée en termes d’aide à domicile, est que les enfants d’une famille sont gardés par une nounou avec ceux d’une autre famille, la moitié du temps chez eux, l’autre moitié dans la maison de l’autre famille. Par exemple, pendant une semaine les enfants de la famille A et de la famille B sont gardés dans la maison de la famille A, et la semaine suivante, tous sont gardés dans la maison de la famille B.

Pourquoi utiliser la garde partagée

Ce principe de garde partagée peut être mis en place lorsque les parents n’ont pas les moyens d’engager une garde à domicile à plein temps ou bien qu’ils n’en n’ont pas l’utilité. Parfois, la garde partagée peut être en complément du centre de loisirs ou de l’école. Dans tous les cas, elle permet de diviser en deux le coût d’une aide à domicile. La première difficulté de la garde partagée est de faire coïncider les emplois du temps des deux familles. En effet, il peut arriver que les parents des deux familles n’aient pas besoin au même moment de la nounou à domicile. Cela peut vite créer des tensions entre les deux parties car si des parents font garder moins longtemps dans la journée leurs enfants, ils peuvent ne pas avoir envie de payer l’exacte moitié du salaire de la nounou. De plus il peut arriver que certaines semaines une famille n’est pas du tout besoin de la nounou à domicile, en cas de vacances par exemple, il faut alors que les deux familles s’entendent sur les modalités. C’est pourquoi une garde partagée doit absolument être bien définie avant qu’elle ne débute.

Les formalités relatives à la garde à domicile

De plus un contrat doit être signé entre les trois parties ce qui signifie que ce contrat est particulier. En effet, il engage tant les deux familles que la nounou à domicile. La rupture d’un contrat de garde partagée est également une difficulté à prendre en compte car il faut qu’il soit à l’initiative soit du salarié soit des deux familles. Si une seule famille décide d’arrêter la garde partagée, cela créé évidemment des complications dans le cas ou l’autre famille ne souhaite pas arrêter. La garde partagée peut être une bonne idée pendant les vacances des deux familles par exemple. En effet, les parents peuvent ainsi faire garder leurs enfants ensemble pendant qu’eux même partent faire des activités. Ils sont ainsi certains que leurs enfants sont bien gardés. En plus cette courte période n’engage pas les familles sur des périodes trop longues. C’est d’ailleurs ce qui arrive le plus fréquemment, c’est à l’approche des vacances que la garde partagée se développe le plus.

ad