Découvrir l’aspect culturel et les nuances de la Corée du Sud

La Corée se fait de plus en plus connaître par les touristes. Le pays a su conserver son histoire et son identité culturelle au fil des années. Il ne se perd pourtant pas dans le passé, et continue une évolution sûre. De par tous ces contrastes, la Corée du Sud représente une destination culturelle très intéressante.

Séoul : entre traditions et modernité, la combinaison gagnante pour touristes

La capitale constitue un véritable pôle culturel et économique. Les gratte-ciels rivalisent de hauteur dans cette ville dynamique. Les jeunes entrepreneurs s’y agglomèrent et la concurrence en matière technologique est rude. Le gouvernement a saisi cette opportunité pour le pays de se démarquer. Il s’efforce de favoriser le développement technologique, et surtout le monde du design. Son impulsion a permis la création de milliers d’emplois dans le secteur du design. Ce souffle de nouveauté a su s’instaurer parmi les vestiges qui rappellent l’histoire de la ville. En effet, au milieu de cette agitation moderne, des villages et des habitudes traditionnels continuent d’exister. Le palais de Changdeok, ainsi que son jardin, est tellement bien conservé que l’UNESCO les a remarqués. Les Musées sont légion dans cette cité. Les touristes pourront visiter un village traditionnel à ciel ouvert, qui reproduit à l’exact la façon de vivre d’antan.

Comprendre le lien fort existant entre la Corée et le Bouddhisme

Le Bouddhisme est présent en Corée depuis longtemps. Les raisons de son implantation sont multiples. Mais le fait est que cette religion ou philosophie de vie revêt une grande importance pour les Coréens. La preuve la plus parlante reste sûrement les temples qui représentent les trois joyaux sur lesquels repose le Bouddhisme. Inclure ces temples dans le programme au moment de visiter Corée revient à s’assurer une belle expérience culturelle. Dénommés les Trois Joyaux, ces lieux de culte se révèlent impressionnants. Le temple de Tongdosa représente Bouddha, qui est le premier composant de la religion. Une relique du célèbre gourou se trouve dans ce lieu. Le deuxième marque l’enseignement ou Dharma. Il s’agit de Haeinsa. Plusieurs écritures du prophète y sont conservées. Le dernier et non des moindres est Songgwangsa. D’autres lieux de culte magnifiques avec une belle histoire méritent le détour en Corée du Sud.

L’implication de l’UNESCO pour se définir un itinéraire plus aisément

L’UNESCO n’est pas passée à côté de tout ce que la Corée du Sud avait à offrir. L’organisation s’est empressée de classer plusieurs sites magnifiques. Les biens culturels occupent la liste à 99 %. Le 1 % restant se réservent au patrimoine naturel. C’est Jeju. Il est dommage de visiter Corée sans faire un tour sur cette splendide île volcanique, ce site https://coree.marcovasco.fr/ peut vous aider pour avoir plus de renseignements. Se promener dans les espèces de grottes formées par les tunnels de lave est excitant. Parmi ceux-là, il y a des temples, des tombes et des sanctuaires. Le sanctuaire de Jongmyo et les académies Seowon rappellent le passage de Confucius dans le pays. Les deux forteresses : celle de Hwaseong et celle de Namhansanseong témoignent déjà de la grande ingéniosité des Coréens. Le premier mélange le savoir-faire occidental à celui local. L’autre s’inspire du Japon et de la Chine.